Atelier
baobabtabletteturquoise.png

Démarche artistique

L’arbre source de couleur, de luminosité,

de mouvement et d’inspiration.

L’arbre vie, l’arbre escalier, l’arbre maison, l’arbre mot...

Peinture contemporaine d'arbres 

Toutes des occasions pour Géraldine Weinstoerffer de créer, de s’inspirer d’un autre monde. Un monde imagé qui lui parle, qui raconte son histoire. Elle joue sur les formes, les motifs et les couleurs et parfois aussi sur le contenu et le sens du sujet du tableau. L'idée principale est de raconter ce qu'elle voit, perçoit et ressent dans sa vie.

Des images l'habitent et elle les peint.

 

Elle a le plus souvent une image initiale, puis elle cherche des photos pouvant illustrer le mieux cette image. Elle crée une sorte de photo montage dans sa tête et commence  à peindre. Lors de la réalisation de la peinture, les motifs et les couleurs s’entremêlent. Elle rencontre parfois certaines difficultés de formes et de couleurs qui peuvent lui déplaire. Il y a finalement toujours une différence entre l’image originelle et la réalité qui apparaît sur la toile. Pour pallier cette différence, elle résout l’un après l’autre les difficultés qu’elle peut rencontrer. Les solutions se présentent en peignant. Parfois, elle doit laisser un temps d’incubation à une forme manquante ou un portrait non finalisé et la solution se trouve au détour d’un chemin lors d’une promenade. Certains tableaux sont parsemés de difficultés et d'illuminations et prennent ainsi du temps et d’autres, coulent sans s’arrêter et sont réalisés rapidement. Ses tableaux sont peints à la peinture à l'huile et parfois à la peinture acrylique.

 

Le processus de création se fait de manière plus ou moins inconsciente. Le sens et l’intention du message est présent mais peu conscient pour la peintre. Même si quelque part, chaque tableau représente un moment de sa vie, une émotion, une situation personnelle, intime. Un message se dévoile à l'aide d'une mise en scène d'un personnage comme un équilibriste ou d'objet comme une simple échelle invitant le spectateur à aller plus haut.

 

 

La forme de l'arbre baobab se retrouve dans chacun de ses tableaux. Mise à part sa forme caractéristique en bouteille, il présente au sommet du tronc

une couronne de branches irrégulières, le

plus souvent dépourvues de feuilles. On

l’appelle également “ l’arbre à l’envers”

car avec ses branches nues, il paraît avoir

été retourné avec ses racines dans le ciel.

Géraldine Bard Weinstoerffer aime surtout

la vue du dessous comme si on se trouvait

au pied de cet arbre. 

 

Le baobab peut servir de sujet principal en tant qu’arbre. Il soutient une cabane par exemple. Ou il sert de simples contenants pour y mettre un portrait, un chemin, des papillons. L'image du baobab permet toutes les transformations possibles,  garantissant un accès vers le ciel, l'espace et la lumière. Trois sujets qui tiennent à cœur l'artiste. 

 

L'arbre, lien entre ciel et terre.

 

Chaque tableau est associé à un poème qui met en mouvement l'image. Pour l'artiste, la peinture est comme une écriture imagée. L'image se raconte et s'écrit.

Elle peint l'image qu'elle a en tête.

baobabwax ensituation2.jpg

Peinture de baobabs colorés